Plus que quelques jours pour s'inscrire à la formation sur la taille des petits fruitiers ...

Bonnes résolutions et permaculture

Est-ce que vous aviez gardé une trace de vos bonnes résolutions prises à l'aube de l'an dernier ? Moi oui ...

Photos gratuites de les résolutions, scrabble

Chaque début d'année, en famille, on se fixe nos objectifs. Chacun choisit une couleur de papier, choisit cinq objectifs pour l'année, et ces objectifs restent affichés toute l'année sur la porte de la cuisine.

Mais avant ça, on regarde nos objectifs de l'an dernier, on y réfléchit et on voit si on les a atteint, au moins partiellement. Si non, on essaye d'en tirer les leçons : pourquoi ne l'avons nous pas atteint ? Quels furent les élements ou les circonstances qui on fait qu'on a pas atteint cet objectif ? Puis on brûle les papiers pour signifier qu'ils ne sont plus et qu'ils vont être remplacés par de nouveaux objectifs.

Et je dois avouer que c'est là que le bât blesse : personnellement, mes objectifs sont rarement atteints.

Pourquoi ?!? Tout simplement parce que ce sont de mauvais objectifs. Et qu'ils ne respectent pas l'un des piliers (éthique) de la permaculture : prendre soin de l'humain.

Plante à Feuilles Vertes Sur Le Sable

Avant tout, un objectif devrait être simple et clair à comprendre. On devrait tout de suite comprendre ce qu'il faut prendre comme action(s) pour l'atteindre. Puis, il devrait être mesurable ou quantifiable afin de pouvoir comprendre facilement si on l'a atteint ou non. Bien évidemment, il faut qu'il soit atteignable, car si ce n'est pas le cas on commence directement par être démotivé. Ensuite, il doit être pertinent, en ce sens qu'il doit être valable dans notre situation personnelle. Et ensuite, il doit avoir une limite de temps, soit un moment dans l'agenda où cet objectif devra avoir été atteint.

Tout objectif qui ne respecterait pas l'ensemble de ces critères nous vouerait à l'échec, ce qui reviendrait à nous faire du mal puisqu'en réalité on ne pourra pas le remplir.

Photos gratuites de ' image digitale ', analyse, analyser

Mais pour moi, le plus important, est qu'il respecte l'un des principes de la permaculture qui veut que l'on commence à petite échelle. Voir petit, puis de plus en plus grand nous permettra de gérer le changement et, surtout, d'obtenir la satisfaction d'avoir réussi quelque chose avant d'essayer d'aller plus loin.

Car il faut bien se l'avouer : souvent ces objectifs sont en fait de vraies contraintes. Il se bornet à vouloir se forcer à faire ceci ou à arrêter de faire cela. Dans un cas comme dans l'autre, nous n'avons aucune motivation positive à les atteindre. On fait fi du mécanisme de la récompense qui veut que l'on recoive une décharge de dopamine qui vient renforcer un comportement. Objectif non atteint ? Frustration. Objectif atteint ? Récompense, ce qui nous incitera à rechercher encore la satisfaction de la réussite ... et à se fixer d'autres objectifs que l'on peut remplir.

Alors, des bonnes résolutions, oui, mais des résolutions à votre échelle, atteignables, et qui vous font du bien !!!

Hortésie vous souhaite une belle et bonne année nouvelle !!! 

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

J'ai déjà un compte,